Évacuation des eaux de lavage du filtre d’une piscine privée : comment respecter la réglementation ?

Le lavage d’un filtre à sable de piscine consiste à rincer le sable filtrant avec un flux d’eau claire injecté à contre-courant pour extraire et évacuer toutes les impuretés retenues. En haute saison, lorsque votre piscine est très sollicitée, il est conseillé de procéder au lavage du filtre de votre piscine une fois par semaine. Que dit la réglementation ? Comment procéder en pratique pour s’y conformer ? On vous explique tout !

Demande de rappel


    En nous envoyant ce formulaire, vous acceptez que les informations qu'il contient soient utilisées en accord avec notre politique de protection des données.

    La règlementation sur l’évacuation de l’eau de lavage du filtre d’une piscine

    Les eaux de lavage d’un filtre à sable de piscine contiennent essentiellement des matières en suspension diverses et d’éventuels polluants microbiologiques, bactéries ou virus. Elles sont assimilées à des eaux usées domestiques.

    Habitation raccordée à un système de tout-à-l’égout

    Lorsqu’une habitation est raccordée à un réseau d’assainissement collectif, appelé tout-à-l’égout en langage courant, l’article R 1331-2 du Code de la santé publique interdit tout déversement d’eau de vidange d’une piscine. Il précise cependant une possible tolérance de la part des collectivités, en vertu de l’article L 1331-10 du même Code. Ainsi, le service public de l’assainissement peut vous accorder l’autorisation de déverser l’eau de vidange d’une piscine au tout-à-l’égout, éventuellement après traitement préalable.

    En règle générale, le règlement du service public d’assainissement applicable sur votre commune vous autorise à rejeter les eaux de lavage du filtre de votre piscine au tout-à-l’égout. Selon le cas, il peut vous imposer une demande préalable d’autorisation de rejet. Dans d’autres communes, le rejet au tout-à-l’égout est obligatoire. Dans tous les cas, il faut interroger votre service d’assainissement pour connaître la marche à suivre.

    Habitation non raccordée au tout-à-l’égout

    Les habitations non raccordées au tout-à-l’égout utilisent un système d’assainissement individuel, ou assainissement non collectif, pour épurer leurs eaux usées avant de les infiltrer dans le sol ou de les rejeter au fossé. Même si les eaux de lavage d’un filtre à sable de piscine sont assimilées à des eaux usées domestiques, le raccordement au système d’assainissement individuel n’est pas permis, car l’équipement n’est pas conçu pour un tel flux d’eau et son fonctionnement pourrait être perturbé.

    Aussi, si vous êtes concerné, vous devrez trouver un autre mode d’évacuation. Le règlement du SPANC ou Service Public d’Assainissement Non Collectif vous conseille en principe de contacter un vidangeur, créer un épandage spécifiquement dédié à l’infiltration de ces eaux ou les déverser à même le terrain.

    Attention, selon l’article 640 du Code civil, si des eaux en provenance du lavage de votre filtre de piscine débordent sur le terrain voisin, vous vous mettez en infraction. Le propriétaire est alors en droit de porter plainte.

    Une autre solution consiste à opter pour un récupérateur d’eau de lavage du filtre de piscine, ce qui vous évitera de vous creuser la tête pour savoir comment évacuer l’eau tout en respectant les règles en vigueur.

    Les arrêtés de restriction de l’usage de l’eau en période de sécheresse

    Depuis l’été 2023, en cas de sécheresse, des arrêtés préfectoraux imposent des restrictions d’usage de l’eau concernant les piscines des particuliers. Quatre niveaux d’alerte ordonnent des restrictions d’usage différentes. Le plus élevé, ou niveau de crise, interdit la remise à niveau des piscines.

    En effet, la consommation d’eau d’une piscine est conséquente. Pour cela, le lavage des filtres à sable est interdit puisque l’eau rejetée doit être compensée par une remise à niveau du bassin. Ce niveau de crise empêche donc en pratique l’usage normal des piscines. En été 2023, il a été atteint dans de très nombreuses communes et, pour certaines, il a duré de longues semaines. Si vous décidez de passer outre, vous risquez entre 1 500 et 100 000 euros d’amende.

    Lavage de filtre de piscine, comment faire pour respecter la règlementation ?

    Pour vous permettre d’utiliser votre piscine normalement même en période de sécheresse, Miarel a conçu WaterBack. Ce système breveté, simple mais ingénieux, vous permet de réinjecter les eaux de lavage de votre filtre à sable dans votre piscine.

    Grâce à WaterBack, aucune remise à niveau du bassin n’est nécessaire suite au nettoyage de votre filtre à sable. En effet, après décantation dans un bac breveté et étanche où elle se nettoie, l’eau propre est renvoyée dans le filtre à sable pour être filtrée. Elle retourne ensuite normalement dans votre bassin de baignade.

    En vous évitant toute remise à niveau de votre piscine en période de sécheresse, Waterback vous permet d’utiliser votre piscine sans enfreindre la loi, même si le seuil de crise prévu par l’arrêté préfectoral est atteint.

    Waterback vous permet aussi de résoudre d’autres problèmes liés à l’élimination des eaux de lavage du filtre à sable de votre piscine. En effet, en zone d’assainissement non collectif, le récupérateur d’eau de lavage de filtre de piscine Waterback est aussi la solution qu’il vous faut.

    En permettant le retour des eaux dans le bassin après nettoyage du filtre, vous n’avez plus à épandre vos eaux sur le terrain et vous évitez tout risque de conflit avec le voisinage.

    Comment réduire le nombre de lavages de filtre de piscine ?

    Pour limiter les rejets d’eaux de lavage sur votre terrain, un premier réflexe est déjà de chercher à limiter la fréquence de lavage de votre filtre à sable, surtout en été. Pour cela, il n’y a pas de secret : il faut régler le problème à la source en agissant sur tout ce qui encrasse le filtre.

    Il faut donc procéder à un nettoyage rigoureux et très régulier de vos skimmer, du robot et du pre-filtre de pompe, pour éviter que les plus gros déchets n’atteignent le système de filtration. Ainsi, votre filtre s’encrassera beaucoup moins vite.

    Une autre source d’encrassement du filtre est le développement d’algues. Pour l’éviter, il faut surveiller régulièrement le bon équilibre de l’eau et l’efficacité du traitement.

    Vous savez désormais comment éviter les lavages de filtre de piscine à répétition et comment faire pour être en conformité avec la loi en toutes situations. Pensez à adopter le récupérateur d’eau de lavage WaterBack, pour profiter pleinement de votre bassin l’été prochain malgré les probables restrictions !

    « »